SALUTATION PREMIERE CONVERSATION

Youssouf DIARRASSOUBA
2020-11-25

mandenkan

LA SALUTATION

La salutation en Dioula tient compte de plusieurs facteurs : à savoir la période (matin, midi, soir et nuit), le sexe des interlocuteurs (homme,femme) et le contexte (travail, cuisine, marché, lessive, champ…) dans lequel a lieu les échanges. Nous allons, au fur et à mesure des conversations souligner les différences d’une situation de communication à une autre.

1. PREMIERE CONVERSATION : LA SALUTATION DU MATIN

DEUX HOMMES SE SALUENT LE MATIN

Dialogue introductif en dioulakan (AMIDOU et ALIDOU se saluent)

AMIDOU

I ní sɔ̀gɔma

ALIDOU

Nba, hɛ́rɛ sìla wà ?

AMIDOU

Hɛrɛ, i ka kɛnɛ wa ?

ALIDOU

Ɔn-hɔn, n ka kɛnɛ, i muso do?

AMIDOU

tɔ́ɔrɔ si t’a la, i fána ta do?

ALIDOU

Tɔɔrɔ si t’a la, i fà/fàcɛ ka kɛnɛ wa?

AMIDOU

Tɔɔrɔ si t’a la, i dénw do?

ALIDOU

Tɔɔrɔ si t’o la. i bàmuso ka kɛnɛ wa?

AMIDOU

Tɔɔrɔ si t’a la, i kɔ̀rɔcɛ ka kɛnɛ wa?

ALIDOU

Tɔɔrɔ si t’a la, i kɔ̀rɔmuso do ?

AMIDOU

Tɔɔrɔ si t’a la, àyiwa (An) k’an bɛ!

ALIDOU

An (k’an) bɛ.

Version française du dialogue

AMIDOU

Bonjour !

ALIDOU

Bonjour, vous avez bien dormi ?

AMIDOU

Je vais bien, comment vas-tu ?

ALIDOU

Je vais bien, comment va ta femme ?

AMIDOU

Elle va bien, et la tienne ?

ALIDOU

Elle va bien, comment va ton père ?

AMIDOU

Il va bien et tes enfants, comment vont-ils ?

ALIDOU

Ils vont bien, ta mère va bien ?

AMIDOU

Elle va bien. Est-ce que ton frère aîné́ se porte bien ?

ALIDOU

Il se porte bien. Et ta grande sœur, comment va-t-elle ?

AMIDOU

Elle va bien. Eh bien, au revoir !

ALIDOU

Au revoir !

REMARQUES IMPORTANTES

Le mot « sɔ̀gɔma » désigne « le Matin, la matinée ». Il sera remplacé en fonction de la période de la conversation par « tere » (midi, après-midi), « wula » (soir) ou « su » (nuit).

Quant au mot « Nba », il correspond à la réponse d’un homme à une salutation. Lorsque la salutation est adressée à une femme, la réponse sera « Nse »

Par ailleurs, l’expression « Hɛrɛ sila » est utilisée lors de la salutation du matin. Elle sera remplacée par « Hɛrɛ terenna » lorsqu’il s’agira des autres périodes, c’est-à-dire « tere », « wula » et « su ».

Tableau 1. Périodes et salutations
Salutation Période Signification en français Réponse H Réponse F

I ni sɔ̀gɔma

Du levée du soleil à 10H

Bonjour

Nba

Nse

I ni tere

De 10H à 16 H30

Bon midi

Nba

Nse

I ni wula

De 17 à 18 H30

Bonsoir

Nba

Nse

I ni su

De 19 H à l’aube

Bonne nuit

Nba

Nse

Tableau 2. Contextes et salutations
Salutation Signification Réponse H Réponse F

I ni baara

Bon travail

Nba

Nse

I ni kɔ

Bonne lessive

Nba

Nse

Bons travaux champêtre

I ni kongo

Nba

Nse

I ni gba

Bonne cuisine

Nba

Nse

Les tableaux ci-dessus résument parfaitement les différences (et les changements à opérer) d’une situation de communication à une autre

LE RECAPITULATIF : Pour mieux comprendre les mécanismes de la salutation en dioulakan, il faut nécessairement tenir compte :

  • De la période (Quatre périodes existent en dioulakan comme vous avez pu le constater dans le tableau d’explication 1 : sɔ̀gɔma, tere, wula et su. Des substitutions doivent nécessairement se faire en fonction des variations temporelles)

  • Du contexte (Dans ce cas, les périodes peuvent valablement être remplacées par l’activité exercé par l’interlocuteur ou par la description de son environnement)

  • Du genre (La question du genre n’intervient que pour marquer la différence entre la réponse d’un homme et celle d’une femme)

Plusieurs dialogues du même type vous seront proposés dans le cadre des cours sur la salutation.

2. VOCABULAIRE

an bɛ/K’an bɛ

au revoir, A bientôt

ayiwa

bon, eh bien !

bamuso

mère

baro

dialogue, conversation

prédicatif auxiliaire

homme

denw

enfants

do

et ?

facɛ

père

fana

également, aussi

fla

deux

fo

saluer

foli

salutation

fɔlɔ

premier, première

hɛrɛ

paix

i

tu, toi

ka

auxiliaire « être » devant adjectif

kalansen

leçon

kɔrɔcɛ

frère aîné́

kɔrɔmuso

sœur aînée

kɛnɛ

bien portant, frais

muso

femme

n

je, moi

na

en, dans

nba

réponse d’un homme à une salutation

ni

et

nyɔgɔn

l’un, l’autre

si

aucun, aucune

sila

passer la nuit+acc.

sɔgɔma

matin

sɔgɔmada

matinée

tɔɔrɔ

mal, souffrance

ne…pas

wa

est-ce que

ta

pour

n ta

pour moi, le mien

i ta

pour toi, le tien

a ta

pour lui, le sien

an ta

pour nous, le nôtre

a ta

pour vous, le vôtre

u ta

pour eux, le leur

3. GRAMMAIRE

3.1. le/tɛ ; c’est/ce n’est pas

Questions-réponses

  1. Kalansen fɔlɔ le wa ?

    Ɔn-hɔn, Kalansen fɔlɔ le

  2. Est-ce la première leçon ?

    Oui, c’est la première leçon

  3. Tɔɔrɔ le wa ?

    Ɔn-ɔn, tɔɔrɔ tɛ

  4. Est-ce le mal ?

    Non, ce n’est pas le mal

  5. Mun le/ne ?

    foli dɔrɔn le

  6. Qu’est-ce que c’est ?

    C’est juste une salutation

  7. Jɔn le/ne ?

    Alidou le

  8. Qui est-ce ?

    Cest Alidou

Phrases simples

  1. Baro fɔlɔ le

    C’est le premier dialogue

  2. Sɔgɔman foli le

    C’est la première salutation

  3. Hɛrɛ le

    C’est la paix, le bonheur

  4. Kɛlɛ tɛ

    Ce n’est pas la guerre

  5. N muso le

    C’est ma femme

  6. Denmisɛnw bamuso le

    c’est la mère des enfants

  7. N tericɛ le

    c’est mon ami

« le » devient « ne » lorsqu’il suit un mot à terminaison nasale.

Youssouf DIARRASSOUBA
2020-11-25

mandenkan